EJEUNE

Bronchiolite : comment moucher votre bébé(2)

appuyant sous la langue, et je ferme la narine, alors mon bébé ne va souffler que par une seule narine, celle dans laquelle j'ai mis mon produit (pour déboucher le nez, ndlr)", décrit le kiné, en utilisant Yassa, 15 mois, comme "cobaye". Et le nourrisson n'apprécie pas vraiment. Pourtant, il faut le moucher avec cette méthode au moins cinq fois par jour lorsqu'il est malade. C'est beaucoup plus efficace que le "mouche-bébé", qui ne dégage pas le nez en profondeur. "Je ne savais pas le faire. Ça change tout. On va continuer à utiliser cette méthode, comme ça, on ne perd pas la main", se réjouit la mère de Yassa.

 Comment bien se laver les mains ?

Avec cette méthode, "pas de risque d'aggravation". Mais attention, cette méthode ne remplace par la kiné respiratoire, en cas de forte bronchiolite. Il s'agit simplement d'un outil supplémentaire, pour soulager le bébé précise le kiné. "Grâce au mouchage, celui-ci va pouvoir s'alimenter le plus normalement possible, et l'enfant ne va pas se déshydrater. Ça ne va pas réduire son temps de maladie. Mais ça va permettre que sa qualité de vie, pendant cette maladie, soit meilleure. Et qu'il n'y aura pas de risque d'aggravation", assure le spécialiste.

 La dépression saisonnière touche aussi vos enfants

Dans le cas précis, cette séance était offerte par la mairie de Garges-lès-Gonesse. Mais il existe aussi des ateliers payants pour apprendre à moucher votre enfant efficacement. Ces derniers coûtent une quarantaine d'euros pour deux heures.

Mouna belhaj ALI
[Source: Ejeune]

Commentez

Nouvelle version EJEUNE

Pour nous contacter

Suivez-nous sur Facebook

Dans les kiosques ce mois-ci

EJEUNE
SKWERE © 2015 Tous droits réservés