EJEUNE

Lingettes bébé : les produits à éviter(1)

 Lingettes bébé : les produits à éviter

La plupart des parents l’ignorent. En juin dernier, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a émis une évaluation qui préconisait« de ne plus utiliser de phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés au siège » chez les enfants de moins de trois ans.

Appliqué sur la peau, ce conservateur (parfois mentionné sous l’abréviation EGPhE) passe la barrière cutanée. L’absorption est particulièrement élevée avec des produits utilisés sans rinçage, selon le rapport de l’ANSM. C’est justement le cas des lingettes couramment utilisées pour changer les bébés.

Des études chez l’animal ont mis en évidence un risque de toxicité sur les globules rouges et le foie. De plus, « le phénoxyéthanol est suspecté d’être toxique pour la reproduction et sur le développement à fortes doses chez l’animal », insiste l’Agence dans un communiqué publié en novembre pour réitérer ses recommandations.

Pour autant, plus de six mois après la première alerte, des lingettes bébé au phénoxyéthanol de grands noms du secteur continuent de s’empiler dans les rayonnages… comme si de rien n’était. 60 Millions de consommateurs n’a eu aucun mal à trouver en grande surface des produits contenant cette substance:

Auchan baby au lait de toilette sans parfum peaux sensibles "Aux extraits d’amande douce et de miel"
- Carrefour baby sensitive 0 % paraben et parfum
- Nivea baby Soft & ...

Commentez

Nouvelle version EJEUNE

Pour nous contacter

Suivez-nous sur Facebook

Dans les kiosques ce mois-ci

EJEUNE
SKWERE © 2015 Tous droits réservés