EJEUNE

Hopital Salah Azaïez : L’incivisme détruit ce que la solidarité construit(1)

Hopital Salah Azaïez : L’incivisme détruit ce que la solidarité construit

L’unité d’oncologie pédiatrique de l’hôpital Salah Azaïez, à Tunis, rénovée en septembre dernier par l’association Maram Solidarité, a pris un coup de vieux.

Ce cri d’alarme a été lancé par Manel Gharbi, vice-présidente de l’association qui a contribué à la rénovation de ce service, réouvert en septembre 2015 en présence du ministre de la Santé.

Après les travaux financés et effectués par des bénévoles, aucun entretien n’a été effectué. Pis encore, Manel Gharbi a découvert des murs sales, des systèmes de climatisation et de sécurité en panne, des tiroirs et des poignées de portes cassés, des rideaux déchirés… Tout cela après seulement 10 mois !

«Même pas un an après la rénovation, ma peine fut grande de découvrir que même les machines à laver sont en panne avec des boutons arrachés, une salle d’eau devenue un lieu de stockage, des plats sur les canapés, des draps brodés à la main volés», a déploré Mme Gharbi. Et d’ajouter: «Voilà où en est ce service que j’ai fait rénover avec beaucoup d’amour et de passion. Où sont les responsables et le chef de service? Où sont les résidents, le corps paramédical et les internes ?».

La présidente de l’association Maram Solidarité, qui se dit très déçue et très en colère, dénonce ce laisser-aller dont les enfants malades payent les conséquences avec la dégradation de leurs conditions d’hospitalisation.

L’Association Maram a ...

Tags

Commentez

Nouvelle version EJEUNE

Pour nous contacter

Suivez-nous sur Facebook

Dans les kiosques ce mois-ci

EJEUNE
SKWERE © 2015 Tous droits réservés